03 22 87 47 52

06 11 72 59 01

Financement participatif, quand l’Europe s’en mêle !

Posté le : 04/06/2018

L’AMF propose, par exemple, de relever le plafond des offres de financement participatif, fixé par le règlement à 1 million d'euros sur douze mois, pour que le nouveau régime soit réellement attractif pour les prestataires. L'AMF défend également la mise en place de règles d'organisation et de bonne conduite des prestataires et se prononce en faveur d'une assurance obligatoire de responsabilité civile professionnelle. Elle salue enfin la création d'un document d'information harmonisé remis aux investisseurs potentiels et un test de connaissances à l'entrée "qui devront cependant être renforcés".